Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 14:35

samsara-2755.jpg

photo©tramadoc

 

Vienne ne fut-elle finalement qu'un organe de l'inconscient qui se retentait sans l'avouer à son corps tissulaire, "Christophe Freud redécouvrant le passage vers l'Inde", comme le dit joliment B. Breytenbach...? Les analystes anglo-saxons qui prolongèrent l'oeuvre de Freud, eux, ne renièrent pas les apports "orientaux" (Winnicott, Bion, et aussi en France A. Green (http://interlivrehypertexte.over-blog.com/article-27946571.html) en une époque où l'on pouvait parfois clamer "l'ashram plutôt que la psychanalyse". Aujourd'hui, Francis Zimmerman, indianiste à l'EHESS, dialogue avec les philosophes indiens contemporains sur le concept de Soi, ou "autrui dans le monde des vivants" (http://ehess.philosophindia.fr/philosophie/80/).

 

On peut penser que la  position de principe de Freud contre le "sentiment océanique", l'occultisme, le mysticisme, etc... était moins une position personnelle qu'une stratégie, l'adhésion à ces concepts par trop "orientaux" et "non scientifiques" auraient pu alors contrarier l'érection de la psychanalyse en science, objectif de Freud, qui était pourtant lui-même perméable à ces influences.



Par ailleurs l'interrogation est toujours actuelle sur l'existence d'un des postulats-clés - mais tardif, et survenant dans un contexte historique tragique - de Freud, la pulsion de mort. L'étude de sa réception dans le sous-continent indien (Bose), qui est aussi celui de Shiva, créateur et destructeur composite, comme Freud entrelaça pulsion de vie et pulsion de mort, permettrait peut-être d'avancer sur le caractère intrinsèque à la psyché, ou bien sur le déterminisme culturel, de cette "pulsion", et de discuter plus avant la question de l'universalisme supposé de la théorie freudienne versus l'impact des limites culturelles.

 


Ce qui renvoie aussi, dans cette douleur et cette jouissance mélées de l'expulsion lors de l'accouchement, au pays de la "terre-mère", à ce "désir d'être femme" en strate profonde de la psyché, concept passionnant que nous livre la théorie de Bose, et que l'on peut associer avec les développements de P. Sloterdijk autour des sphères primordiales, en particulier autour du plus refoulé peut-être de notre être, le placenta, et par-delà à l'exploration des "pensées archaïques" que tentent actuellement certains analystes kleiniens ou winnicottiens, bien en amont de l'Oedipe et des situations patriarcales...

 

 


- mouvement de la psychanalyse vers et en Inde -

Partager cet article

Repost 0
Published by panopteric - dans fous de l'Inde
commenter cet article

commentaires