Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 18:32
 


Reprise de lecture jouissive de Mille Plateaux1, hier soir. Et cela ne tient pas qu'au papier couché, à son blanc tendrement brillant, non plus uniquement à la souplesse du format: il est des lectures de connivence, qui sont où l'on va, qui offrent grandes ouvertes les portes que l'on voulait enfoncer depuis toujours. Mille Plateaux en est, et qui nous détache de  la névrose-douleur par acceptation sociale de nos traits psychotiques, ceux de la multiplicité et des pores multiples, Mille Plateaux est inflation du sujet avec mise au dépôt de la douleur sociale, autorisation donnée à une existence "context-sensitive", à facettes, libérée des carcans du temps et de la forme: Révolution, en ce jour.


Personne ne fait l'amour avec amour sans constituer à soi tout seul,
 avec l'autre ou avec les autres, un corps sans organes.

G.D. et F.G., Mille Plateaux


Y-a-t-il, donc, un seul ou plusieurs loups
(plateau 2) dans l'inconscient ? Selon Deleuze et Guattari, Freud refusait dans son interprétation du rêve de l'Homme aux loups, comme dans toute sa théorisation psychanalytique, la "multiplicité de la meute" pour une identification réductrice, "molaire et non moléculaire"; par là même il faisait se heurter la psychanalyse à sa limite, celle de la psychose, dans laquelle "une pure multiplicité" est devenir du sujet; Freud se limitait à la similitude et refusait alors l'identité...
aussi quand Jung lui expose son rêve d'ossuaire, il n'y voit qu'un seul mort, et lui encore... Alors que "l'inconscient est une foule, Freud prenait les foules pour une personne"...


L'inconscient de Freud est en effet, comme dans son image d'une Rome dont tous les vestiges fonctionneraient en même temps2, stratigraphie: une seule formation mentale émerge de l'individu, mais elle résulte à des niveaux divers, selon le degré d'enfouissement, de strates du passé plus ou moins actives encore: la vision est frontale, plane, comme celle de l'archéologue devant la coupe qu'il vient de réaliser dans la profondeur de la terre et qu'il ne lui reste plus qu'à interpréter; l'inconscient est génération, produit du temps sur le passé d'un seul individu.

Or, nous disent en substance Deleuze et Guattari, l'inconscient est un peuplement, et non une génération; l'inconscient est mouvement brownien d'une biocénose et non linéarité d'une famille; l'inconscient est un corps sans organes, mais un corps sans organes n'est pas vide mais peuplé d'une foule mobile; le schizophrène n'a pas un père et une mère mais "un corps plein et des multiplicités qui s'y accrochent".


Et c'est là...


L'inconscient est ! bien sûr ! le Soi du multiple: il est le système immunitaire de l'altérité, pas celui de la limite; l'inconscient est une combinatoire: c'est bien un système, le système du soi interrelié au multiple de l'autrui.
Les humeurs sont des tissus (lien), l'inconscient est un système, et il n'est pas en quête d'organes, ces constructions si incertaines (le foie est-il organe ou tissu ? Doué de régénération: infra-organique donc ?), mais générateur de limites mobiles; s'il est un organe de l'inconscient il est liquide... Il y a vingt ans de celà, des neuro-immunobiologistes titraient avec audace "The immune system is our mobile brain". Un cerveau ? Mais liquide et patrouillant dans tout le corps...



Immunitaire
exempté de charge, "prêt au service" (in-munus); défensif, protecteur, clivage, résistance, hors-influence;  discrimine le soi du non-soi

Inconscient
charge au-delà de la charge, chargé de tout; obligé; réceptivité, fusion, susceptibilité



Le système immunitaire discrimine (les populations, les individus, les tissus, les cellules, les molécules), il est anti-corps; l'inconscient est multiplicité mobile, a-corps, au-dela de la charge (mais il est système et particules élémentaires: combinatoire sans intermédiaires figés), dans la positivité multiple posée par un tel jugement indéfini: le système de l'inconscient est a-mune.


Ou la névrose en contrat, et l'inconscient en au-delà du corps, mais par le corps:


Du corps par le corps avec le corps depuis le corps et jusqu’au corps.
Antonin Artaud



Mais l'inconscient, sans déterminer de lignes de partage, travaillant la topologie des strates, est sans doute bien structuré  comme un système immunitaire. Structuré comme: ce qui autoriserait des résonances avec les autres systèmes, peut-être dans une approche de type thérapeutique phénoménologique, tout en réfutant toutes les possibilités d'interférences causales pronées par les tenants d'une certaine psychosomatique intégrative, ou autres réductionnistes neuro-immuno-endocrino-psychiques.
 

(à suivre)...




1. G. Deleuze et F. Guattari, Mille Plateaux, capitalisme et schizophrénie 2, Paris,  Les éditions de minuit, 2006
2. S. Freud, Malaise dans la Civilisation

Partager cet article

Repost 0

commentaires