Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 14:22

(seul un libraire nomade et donc obsessionnel pouvait délivrer ces mots là)

arbre lyre

 

 

 

 

 

Laissons tomber les mots

Comme le jardin délivre le zeste et l'ambre;

Distraitement, généreusement,

A peine, à peine, à peine.


(...)

 

Tu demanderas qui a décidé

De la grandeur de ce mois d'août

Et pour qui toute chose échappe à la petitesse.

Tu voudras savoir ce qui s'est plongé

 

Dans la ciselure de la feuille d'érable;

(...)

 

Tu demanderas qui exige ainsi

La souffrance, en septembre,

(...)

Sur les dalles humides

Des hôpitaux d'automne.

 

Tu demanderas qui donc ordonne ?

(...)

 

J'ignore si l'énigme de la vague lueur

De l'au-delà est résolue,

Mais la vie est comblée de détails

Comme le silence d'automne.



Boris Pasternak

(10 février 1890 - 30 mai 1960)

Pierre Seghers Editeur 1958

Trad. E. Rais et J. Robert

Partager cet article

Repost 0
Published by panopteric
commenter cet article

commentaires