Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 21:10
Cessez donc de regarder ma copine, s'il vous plait/...Son image vous appartient-elle à ce point ...?/répondis-je lentement, comme jamais je n'avais su avant parler ce lentement,pensant à la réplique de Sartre au fiancé violé dans sa propriété/Il me plait de capter le galbe parfait des jeunes femmes. Rien n'est parfait sauf cette capture/Rien n'est parfait que cette présence-vacance qui encore tient la distance du désir et du regret/Le cheveu blanc, heureusement, n'attache pas à l'habitude: la tendre aisselle toujours l'envole vers le coeur commun, harponné, d'une parcelle pour toujours ancré/Mais le soleil en seule peau, encore, seulement.

Partager cet article

Repost 0
Published by panopteric - dans le grand bleu du ciel
commenter cet article

commentaires