Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 15:16

Au marché de Riga 2013, on est plus dans une certaine fierté tranquille, quand on vend les marques de l'Empire, décorations et autres statuettes marquées à la faucille, la moustache ou le marteau, que dans la "désolation" du marché de la place Tichinski de Moscou, tel que le décrit 0. Weber en 1992 (Voyage au pays de toutes les Russies, Payot). Mais on est en Baltique, aux marches de ce marché là. Juste à côté des étals de Riga, on pourrait très vite héberger de nouveaux Zeppelin, mais quelle flamme arboreraient-ils en ce demain de 20 ans seulement ?

  voir.jpg

 

Car le marché de Tichinky rassemble toutes les classes, les castes même, de l'ancien régime, réunies dans une même communion de survie, exepté les aparatchiks promptement reconvertis. Un ingénieur, un colonel parachutiste, un fonctionnaire du Soviet suprême, chacun sacrifiant ses richesses de famille avec des regards de dépôssédés. Et l'on sent bien que ces vendeurs aimeraient liquider leurs biens les yeux fermés ou cachés par un masque: ils ont la douloureuse impression de se vendre eux-mêmes. Avec une extrême limite: ne pas porter atteinte aux deux biens les plus chers des bradeurs, la décence et la dignité.

P1090135.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by panopteric - dans révoltes de papier
commenter cet article

commentaires