Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 18:37

P1080732.jpg

Le mont sacré (Louise Michel) de la révolte qui porte, où l'on s'enthousiasme avec « cette étrange innocence qu'on ne connaît qu'aux enfants et aux inventeurs d'avenir ». Ces phases où l'on se sent repris au temps que l'on n'a pas suivi, en affirmation de sa non-linéarité, après c'est évidemment plus simple, il suffit parfois de croiser quelqu'un qui parle pour sortir de ses quelques onomatopées familiales, naviguer entre les cris d'animaux-famille entre les repas, de la purée jouissive entre poire et fromage, du plat qui vient toujours sans pause. « Déménagez ! » m'intime-t-il sur l'heure de son regard éberlué, du fond de son cabinet utérin; cabinet : un antre où le langage se décolle de la généalogie. Sans doute ce frère, ce type, cependant, n'a-t-il pas d'enfants biologiques, et là s'accroche toute une différence heureuse pour moi, et pour tous les sans parole: j'ai dégagé l'allée pour la mère, et organise mon déménagement : pour me rapprocher d'une gare. Gare d'attente, lieu de mon organisation, de ma circulation, aux herbes ouvertes, en gage j'ai rendu à la mer l'or emprunté d'hier. Nouvelles terres promises, la boucle d'exil jamais ne se boucle, la circulation demeure, ce balayage impératif n'effaçant jamais totalement l'angle mort, mais « nomadiser est une fête réconciliatrice avec soi-même et non la malédiction du Juif errant », dit N. Weill, sans désenchantement, sans fuite. S'enfoncer dans les terres : oui, mais par la mer. Cabinet : écrire une histoire qui arrive à des gens qui pensent ne pas en avoir, comme W. Bion propose que nous pensons être moins que la totalité de nous-mêmes. Psychanalyser, ayant ainsi posé le voyage toutes ces décennies, serait maintenant reposant et possible inscription, entrée dans la zone d'activités, fin d'une collaboration parfois misérable, mais qui par sa lenteur et sa force de détourage fit émergence.

 

 

 

 

Nous ne procédons pas par invasion ni déferlement, chaque exemplaire compte, chacun, dans l'effroi du camp, n'a que ses gestes contre la montée du rien. Révolution mexicaine en 1910: 1 million de morts sur une population de 15 millions. Ce thanato-collectif-là nous épargnerait-il encore, européens du globish ? Et financer la combinaison de survie post-atomique de son enfant autorise-t-il à toutes les dérives ? Submergé par un feu indicible, on marche comme si on parlait sans cesse, sans avancer d'un pas (in Sans couvercle, A. du Bouchet). Aujourd'hui le salariat est sans doute le mode d'exploitation le plus souple ; quels en seraient les lieux de jouissance, au sens freudien, large, c'est-à-dire celui de tous les liens, quels seraient ces lieux libres d'obligations de performance ou de contrôle ? Ne rien dire des moyens concrets, préserver l'excessif qu'on dit étrange.

 

 


 

Nous ne savons pas le nom ; le ravage et le voyage sont dans l'à-côté de la nomination. La poésie et la force de ses rapports métasignifiants, liaisons retrouvées entre toutes ces antennes hier rompues, hérissées depuis la cicatrice des mots; M. Duras et l'ellipse qui se déploie, de livre en livre, dans la même douleur: le langage ne peut-être qu'une technique, la parole ne nomme pas mais appelle, les vivants et les morts, elle les annonce, les précède. Le langage est matière, il est chair, dit Novarina, et l'histoire est partage entre les langues, leur accouplement, leur corruption dans le temps fluide, leur traduction aussi, dans l'immédiateté qui nous oblige. Partage ontologique et pont des traductions ; et la faille vive du sujet entre généalogie et culture. Le langage peut paraître sécurité d'un ancrage dans le chronos, mais « Moi n'est qu'une position d'équilibre, un mouvement de foule » (H. Michaux), la poésie ne s'est jamais souciée ni du nombre ni du temps, et, chuchotée au fond d'une caverne ou « frisson d'eau sur de la mousse » (Verlaine), elle empreint aussi le marbre au-dessous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires