Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 21:53

Photo-32.jpg

A la mort de Moreau, aux trans-formes s'impose maintenant le sans-forme du "Dieu éloigné", ce Dieu défaillant  d'Eliade, transcendance et médiateté, comme celle des sens par rapport à la représentation, rishis perdus dans la Maya. La forme, passage-douleur, versus l'alcool, plaisir-impasse. Les trans-formes déjà en perdent le langage, sans que l'on sache bien s'il s'agit maintenant d'un zaoum des émetteurs, ou d'une agnosie des récepteurs, d'une "syn-mantique" suprasymbolique, au-dessus du langage, ou d'une régression vers le bruit, cette asymbolie malgré les coupures. Il y a un retour animal au corps, dans l'île du Dr Moreau, comme il y a un retour-vieillesse au corps en dehors de l'île, retour que l'on dit désinhibition, utilisation de la main pour manger par la Vieille Maman, chute du rideau de la pudeur, etc... Ce qui semble un arrêt de pensée pour l'autre qui se croit plein-corps est accès à un nouvel être-pensée du synmantique. Un Khlebnikov, lui, eut ce langage avant le temps de l'Alzheimer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires