Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 18:44

F0044.jpg
Faible fragment de côte ravagé par la nature et pourtant neuf
Déchiqueté qui nous renvoie à l'interne
Formes rondes, parpaings rongés, ou en statuettes fines, jeunes femmes en rouge
Tous ramassent l'infini
Que cette nuit le vent a hurlé


Les arbres attendent morts, millénaires, horizontaux et fiers au couchant
D'une éternelle disparition
Sur la grève la mer s'acharne minérale
Derrière, oubliés, les migrateurs triomphent
De n'être pas partis


Ici septième de toute ses formes
Brûlante de dire, hurlante de mort

Partager cet article

Repost 0
Published by panopteric - dans le grand bleu du ciel
commenter cet article

commentaires