Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 20:14



1er janvier 2000
Ascension de la dernière falaise. En haut la route nous attend. L'un d'entre-nous se rebellera: car il ne manquait presque rien, rien qu'un peu de souffrance, rien qu'un zeste de dépit, qu'un encore soif, pour arriver. On avait bien, aussi, entendu dire le vent qui arrache, là-bas, ancien chez nous, mais ici nos pieds trempaient dans le petit vent tourbillonnant, celui qui monte, qui monte et surplombe, la tête dans le vent et les pieds dans le vert des champs d'oignon. Seul le vent n'est pas importé.

8-16 janvier 2000
Je m'éveille la nuit subitement et ma montre occupe la nuit tout entière. Je ne sens pas la Nature au-dehors. Je me perds quasiment à penser ce que celà signifie. Petitesse de notre agitation retrouvée, grandeur de la Vie et de notre Rêve. Que sommes nous-donc: passages des arbres, cimes inaccessibles, souffles de la musique, images brûlées, qui sommes-nous sinon d'inévitables tourbillons du terme-origine ? Ce n'est que très lentement que ma pensée traverse le fleuve à la nage, parce que lui pèse le vêtement que les hommes lui ont imposé. Etre nomade est bien le seul unificateur des pères et des fils: nos aspirations isolées, orphelines, invisibles, impalpables si elles ne s'unissent. Exister sans faire aucune trace, sans rien amasser, mais en créant à travers l'espace, ces cent mille vibrants qui ouvrent, enfants. Ce voyage qui coûte, mais qui seul éloigne de l'oeuf, et sa reproduction au même; sauver notre raison nomade d'être. Radicelle d'immortalité. Le pasteur amoureux a perdu sa houlette, et les brebis se sont éparpillées sur la pente. Tu es l'éternel va-et-vient du SDF cuité: folle aventure ? Demain, pour prendre le train, tu te léveras comme sous les étoiles, alerté par le troisième chant du coq et l'aube qui pâlit sous la falaise de Tireli, là-bas; enfants, nous cueillerons ensemble ces matins-là. L'un d'entre-nous se rebellera.

Partager cet article

Repost 0
Published by panopteric - dans livraison
commenter cet article

commentaires