Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 20:04
J'aime me perdre
dans la foule des autres
que je n'aime pas




Bon, ben ça c'est fait. J'avais faim, un quart de vin (rrrouge)
(didascalie: ça résonne de partout, resto et Britishs, mâles only, les pintes emplissent la petite salle hyperéchoïque)


Et d'ailleurs de près j'y suis sourd


Michèle me disait le casque à annuler automatiquement le bruit, cet "extérieur", je ne croyais, j'y suis
(Prendrez-vous autre chose ? Comment ? Allez-y pour l'assortiment !)


Y-aurait-il des poètes sans traumatisme ? Comment réactiver d'une autre façon - que violente -  "Das Ding" ?


Leonard suggéra en mai 1940 à Virginia de se suicider avec lui si l'invasion allemande s'annonçait évidente. Il ouvre une brèche. Elle accepte, prète, soudain, à épouser "le destin juif".

Jean-Paul Kauffmann passa trois ans dans une geôle libanaise. Le journaliste gai et insouciant qu'il était ne pouvait en ressortir indemne. Cette épreuve a fait de lui un écrivain ultra-sensible (Le Monde, 24 avril 2009).


C'est leur ivresse


Pour Levinas, nous ne sommes pas clivés. Mais nous avons "seulement" l'impression de l'être: quelle différence ? Notre Orient de tout.


Vin, huile d'olive pimentée et bière en mosaïque linéaire - vus de mon antre - alors que quelques uns forment trou dans la table, ayant gagné les toilettes ou le trofumoir.







Partager cet article

Repost 0
Published by panopteric
commenter cet article

commentaires