Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 17:09

"J'ai écrit çà dans mon dernier livre, tu sais", disait le Génipateur dans chacune de nos  discussions. Et ma question revenait alors, toujours à peu près la même, et d'ailleurs tous ses titres se ressemblaient: pourquoi l'as-tu appelé "Import des corps" ? C'était ton titre, une idée de l'éditeur ?" La réponse, je la connaissais, et elle aussi ellipsait autour du même noyau depuis toujours, mais à certains passages je la ressentais plus claire: "C'est moi".  Son côté m'as-tu-vu, sa certitude dans une sorte de simplicité vieillote, pour moi frôlait une certaine démagogie qui m'irritait. Ce n'était peut-être en fait qu'une timidité qui se forçait la voie, un centre hyperdense caché par un costume grisaillon d'austère provençal,  costume d'oxymore.  Ses travaux sur l'hyper-médicalisation de la société, et la disparition de l'individu sous couvert de santé (mais publique), avaient fait de lui quelqu'un de recherché par les associations militantes, quel que soit l'objet perdu de ce militantisme: transsexuels, enfants nés sous X, greffés du colon transverse, etc... Ses belles formules plaisaient, on avait lu ses livres et ses prises de position dans la presse, et quand on le voyait s'installer au pupitre de la salle de conférence, on se demandait , sceptiques, comment ça pouvait être "lui": le costume souris, quelques cheveux gris en brosse - la brosse ça n'existe plus que dans les films sur mai 68, et encore quand on nous montre le glauque des parents qui mettent leur descendance à Louis le Grand, ou les enfants d'ouvriers condamnés à partir en colo à cause des heures sup. - un look maigrichon qui s'en fout, un grand nez post-café du commerce, mais tout ça doté d'ego et de parole: une curieuse impression de combat antilibéral affirmé qui ne fait pas vrai, pas militant, réduit théoricien d'idées à vendre, mais c'est trop tard quand on le voit car on l'a déjà lu, alors on l'adopte pour une heure et on tapisse le creux de son personnage du tissu de ses belles sentences: "la raison ne contient plus l'idée régulatrice de l'éthique... un sujet en souffrance négocie le diagnostic avec les experts". Bon, moi, c'est le Génipateur, alors je ne peux pas négocier: soit je ne suis pas là et je ne veux pas être là, soit j'interroge et je résonne.

(à suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by panopteric - dans livraison
commenter cet article

commentaires