Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 18:06


Corail de Mer ---> Gare du Nord, et Paris:

Rarement capitale aura été si hurlante en moi,
Dessous et surface, artéfacts et rumeur,
Foule et sifflets, masse décibelle
Et non-appels de cris plombés.
Que j'en ai mal au bide.
Qu'il faut du temps pour retrouver une parole.
Contraste, vieillissement ou retrait du monde ?


Plus douloureux encore que le prix du thé-au-lait de la terrasse
Une fois sorti de la chambre hyperéchoïque
Peut-être, finalement, les casques blancs à i-Pod isolent-ils de "ça" ?

Parlant américain derrière moi, la jeune femme rousse s'adressait forcément à un Black
Confirmation
Etrange beauté de ce court-circuit langage-couleur



Je culpabilisais, croyant gruger, alors que je payai double ce transport...


Chassé des plaines lisses !
Cherché la place
Où vivre sinon la gare ?
Messe des voyageurs
Premières attitudes: regarder sans partir
Le café est gratuit
Et le sandwich moins cher, juste derrière
La grande caisse des entraînés
du Rien

Ici à nouveau je vis
Comme dans l'espace coton gris un peu rude
Du Corail du lever très tôt
Encore utérin

Partager cet article

Repost 0
Published by panopteric - dans le grand bleu du ciel
commenter cet article

commentaires