Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 12:11
Nous avons tous deux vies: 
La vraie, celle que nous avons rêvée dans notre enfance,
Et que nous continuons à rêver, adultes, sur un fond de brouillard;
La fausse, celle que nous vivons dans nos rapports avec les autres,
Qui est la pratique, l'utile,
Celle où l'on finit par nous mettre au cercueil.

F. Pessoa



Les
curriculum vitae sont de magnifiques outils à masquer nos instants fondateurs,
ces minuscules où nous nous construisons





Malgré-Moi

Malgré-Moi dans le flot des marcheurs pour l'accès à la vie, en encor'apartheid, 2000
(merci, Sylvain)
Puis la fuite fondatrice  en Zoulouland, hors de l'Empire des pouvoirs. Quelques jours avant pourtant, j'étais encore sur l'autoroute de l'interdit des chairs, où la nuit écrabouillait ceux qui osaient la traversée vers chez eux; mais ce soir là, et déjà traqué pourtant, j'avais reçu la bénédiction fondatrice de l'aïeule, sur le seuil de sa tôle; et ce soir là s'allumaient les canyons de lumière, refuges, sillons


Malgré-Moi

Malgré-Moi à la frontière russo-mongole, Sukbaatar, en pays de poussière vive, à enseigner demain, moi le muet
(merci, Gene)


Malgré-Moi

Malgré-Moi à naître au corps, fondant sur ta jeunesse, m'incarnant enfin
(merci, Zyeunoirs)


Malgré-Moi

Malgré-Moi, levant le doigt, "Moi Monsieur" très fort, très silencieux, et très remarqué, premier réveil, première fuite dans cette attente pottérienne du libérateur, autorisation à rester enveloppé à la terre, à détourer le contrepoint, tentant et l'humus et la roche originelle dans un même plan


Malgré-Moi

Malgré-Moi, à regarder l'eau qui doucement va et s'étend, hésitante et constante, vers la nappe, presqu'à mes pieds, de mes neuf ans, et à l'instant-presque de la contagion, tombe un "tu rêves" ?, et alors rougissant, et tentant, et coupable d'ailleurs, et de feindre encore quelques décennies la rentrée en quotidien


Malgré-Moi

Malgré-Moi l'Amour
(Elle, s'étonnant de pouvoir être presque Dieu)





Douceur de vivre, amour de soi.
 L'amour de soi naît dans un coeur enfantin.
Les hommes, ayant une peur éternelle des femmes,
 se condamnent éternellement à ne presque rien savoir d'elles.
Les femmes ne sont pas tout-à-fait Dieu.
 Il leur manque très peu pour l'être.

C. Bobin,
Le Très-Bas
 Gallimard, 1995





Partager cet article

Repost 0
Published by panopteric - dans le grand bleu du ciel
commenter cet article

commentaires