Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 14:49
 Trois feuillets du corps: l'os, lien inter-règnes, biopierre interne; la chair, androgyne primordial et mère-reproduction; la peau, domaine de l'intersubjectivité, du nom, de la parole. Triade os / moelle / parole de l'Inde traditionnelle. Intelligence, consistance, jouissance, les trois humeurs de ces strates du corps ?



Luire

Terre irréprochablement cultivée
Miel d'aube, soleil en fleurs,
Coureur tenant encore par un fil au dormeur
(Noeud par intelligences)
(...)

P. Eluard
Capitale de la douleur




EXOGENE
La jouissance en humeur dans l'humus
Nous voilà donc partis vers la mort, gloriante
Cultivé ? J'attendis donc la strate, incrédule
Mais acceptant goulûment la surprise (cette fois)


ENDOGENE
La consistance1, contrepoint du muqueux:
Café-au-lait parfait, entier, emplisseur, sutureur,
Biofilm de Moebius

La chair, entre peau et squelette, une non-limite, circulation, et qui échappe au marquage du discours dominant. Le "flip-flop" (F. Dagognet, La peau invisible) qui a vu au cours de l'évolution l'os gagner le centre de l'animal et sa chair s'exposer en périphérie s'est doublé d'une épidermisation, marquage de la limite. Sous, persiste la chair-matrice.


CAVITAIRE
(encore: autour, l'os)
Intelligence
Troisième humeur



1. La consistance: cet état que l'on recherche lorsque notre limite nous échappe ou est violée, chaque fois que l'on craint de se "vider"; cet état où  l'espace intermédiaire n'est plus virtuel, devient espace de circulation possible, et  va favoriser la fusion, le déversement dans la somme publique des espaces intermédiaires privés qu'est l'au-delà du sujet. Notre Autre du sujet, qui nous tient, nous chaperonne, nous échafaude.


Partager cet article

Repost 0
Published by panopteric - dans médecine conjonctive
commenter cet article

commentaires