Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 12:36



Retour de Bobo (J1)

Qu'est-ce-que huit ans pour un impôt d'odeur ?
Celle de la pluie et de la terre et du ciel rouge après menaçant de vent - de vie
Celle du hall chloré, sursis, en poussière !
L'odeur de la semaine dernière
Yerelon: "c'est toi seul qui connaît qui tu es" ?

Déconnexion insidieuse (J2)
Sauvé par mon estomac patraque
Le corps glissse, sans tomber
L'esprit suit à côté, en décalé, temps de latence
Mais bloqué, constant, plus d'envolées, plus de chutes
Jet-lag sur place

Car je peux m'habituer à tout (J3)
En direct
L'instant d'un jeu, un vrai, avec un ballon
Ou d'une bière en terrasse
Bûcher ou noeud chimique
Réinvestit ton corps, mortel
Ami qui fuit. Sisyphe

Pourquoi chercher ailleurs et brutales lianes ?
Même une carte bleue par sa puce
La caméra du quai du métro
Relie alors tous les désirés
Connecté. Mais dans un préfabriqué
Construit lors de tes éclipses amorphes désespérées routinières
L'aventure
Chaque fois que tu éteins tes yeux (J4)







Je porte dans mon coeur
comme dans un coffre impossible à fermer tant il est plein,
tous les lieux que j'ai hantés,
tous les ports que j'ai abordés,
tous les paysages que j'ai vus par des fenêtres ou des hublots (...)
J'ai tout vu, et de tout je me suis émerveillé, (...)
J'ai vécu toutes les émotions, toutes les pensées, tous les gestes
et il m'en est resté une tristesse comme si j'avais voulu les vivre sans y parvenir. (...)
Tout sentir de toutes les manières,
tout vivre de toutes parts,
être la même chose de toutes les façons possibles en même temps,
réaliser en soi l'humanité de tous les moments
en un seul moment diffus, profus, complet et lointain ...

F. Pessoa




Partager cet article

Repost 0
Published by panopteric - dans le grand bleu du ciel
commenter cet article

commentaires