Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 09:48
Psychose et espace de Calabi-Yau cognitif

Dimensions de pensée (Calabi-Yau cognitif) : sur quelle matière noire se contreforte-t-elle la césure des mots ? La pronoïa plotinienne - dont notre pensée est part ou émanation - relève-t-elle d'une énergie noire, que le philosophe disait en précurseur « supralunaire » ?! Et les « lunatiques » - pour lesquels les anglo-saxons créèrent des asiles – ont-ils accès partiel à certaines dimensions usuellement repliées d'une pensée commune mais dont chaque logique ne permet qu'une appréciation discrète ? Y-a-t-il « psychose » quand les blancs d'une logique ne chevauchent plus du tout ceux d'une autre, faisant apparaître en contour ce processus psychopathologique de K. Jaspers, d'une logique autre qui ne nous est pas accessible ?

 

 

 

Les délires correspondent à quelque chose de radicalement autre que le sens compréhensible, et c'est cette autre chose que Jaspers propose de nommer le processus: l'efficace de quelque chose d'entièrement étranger à la compréhension (La notion de processus dans la pensée psychopathologique de K. Jaspers, G. Lantéri-Laura 1962): « l'efficace de quelque chose d'entièrement étranger à cette compréhension »

 

Espace de Calabi-Yau: modèle mathématique incluant toutes les dimensions d'espace (n = 11) postulées par la théories des cordes mais "hyperenroulées"; seules 3 dimensions sont "déroulées" dans notre espace-temps

 

Matière noire: principal constituant de l'univers, invisible à la lumière, et dont la masse considérable aurait été nécessaire en tant qu'"échafaudage" pour la constitution des planètes et galaxies

 

Logique: ensemble d'interdits permettant la constitution d'un langage symbolique. Pour les cognitivistes, nous élaborons continuellement n pensées dont seules quelques unes émergent à la conscience; la "psychose" pourrait-être tentative de retour à une pensée dans une logique autre que celle que nous a imposée le langage maternel

 

Pronoïa: concept du philosophe Plotin selon lequel la pensée baigne un monde supra-lunaire dont nous ne percevons qu'une partie

 

Gödel est panenthéiste. Dieu est l'énergie noire du Multivers.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires