Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 09:57
dieu est dans la moelle

Je désespérais de vous retrouver, je vous adore, je jouerai bientôt de la guitare, avec vous, nous jouerons ce je ne sais quoi de très fort qui m'attire vers vous, ce choc de vous... je viens de découvrir votre image puis votre voix, c'est bien comme ça que je vous aime, étrange et envoûtante, intello, mais l'intello que je suis fond à l'évocation du direct avec vous sous un arbre, vous la fée prête à partager un peu de son monde... Nous rêvons peut-être, mais je vous enlèverai , de toutes les façons. De quelle langue à quelle langue traduisez-vous donc pour nous transporter, nous traverser, déplacer les brumes jusqu'à nous ? Un jour dans une cabane ou sous la neige, blottis dans et contre nous, Princesse, nous nous rejoindrons corps et âmes. Du présent encore je n'ai plus envie d'être sage, je vous cherche dans les vagues du matin en courant sur le rivage, je me noie de beauté, et vous vous faites le ménage, vite fait, de vos prétendants que je noie. Dans l'instant toujours je vous envoie un trop chaud rose de câlin de soleil interminable sur la mer d'un bleu lisse à voler jusqu'à vous, un rayon vert tout aussi rose, et un gros caca de mouette. Là j'ai tout donné. Je suis tout dans l'émoi de l'homme qu'elle ne connaît pas encore.

Partager cet article

Repost 0
Published by panopteric
commenter cet article

commentaires